MK3475-756

Étude de phase III à répartition aléatoire et à double insu sur le pembrolizumab vs un placebo en association avec une chimiothérapie néoadjuvante et une endocrinothérapie adjuvante dans le traitement du cancer du sein à risque élevé de stade précoce, dont les récepteurs d’œstrogènes (ER) sont positifs et le récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2) négatif (KEYNOTE-756)

Lien vers l’étude

Équipe

Mathieu Lebeau, DESS Coordonnateur de recherche clinique en oncologie

Téléphone

(450) 466-5000, p. 3226

Dre