Genougraphie avec le système KneeKG : Un projet innovant aux bénéfices des patients et du réseau

Martine Jean-Marie, chef d’administration du GMF-U Charles-Le Moyne et chercheuse clinicienne au CR-CSIS, réalise une analyse d’implantation de la genougraphie dans des établissements du réseau de la santé et des services sociaux du Québec.

Dre Jean-Marie s’associera à Mireille de Champlain, du CIUSSS Nord-De-L’île-de-Montréal, et à Alexandre Fuentes, de l’entreprise Emovi inc., pour réaliser cette analyse visant à déployer la technologie dans le réseau public.

La genougraphie a démontré dans le milieu privé une diminution des coûts par une baisse de l’utilisation des médicaments, du nombre d’interventions et même report du recours à la chirurgie pour les problèmes d’arthrose du genou. Cet examen médical évalue les mouvements tridimensionnels (3D) du genou durant la marche et permet d’identifier des marqueurs en lien avec la progression de pathologies du genou et des symptômes des patients. Ces marqueurs ne pouvant pas être identifiés lors de l’examen clinique ou visuel standard, la genougraphie permet donc une optimisation de la trajectoire de soins et une amélioration de la condition des patients. Elle amène par ailleurs une plus grande satisfaction chez les médecins traitants et leurs patients.

Pour consulter l’article complet dans I-Centre : https://santemc.quebec/icentre/?p=184814

Date

janvier 2020