La Chaire de recherche en réadaptation au travail

Université de Sherbrooke – Fondation J. Armand Bombardier et Pratt & Whitney Canada

Objet de la recherche

Favoriser la recherche sur le développement et l’évaluation de programmes de prévention d’incapacités au travail et de réadaptation au travail et faciliter la transmission et l’appropriation des connaissances dans ce domaine.

Importance de la recherche


Contribuer à prévenir l’incapacité au travail secondaire à un problème de santé.

L’incapacité au travail affecte une importante proportion de la population. En 2010, 5,7 % des employés canadiens à temps plein se sont absentés en raison d’une maladie ou d’une incapacité. Au Québec, ce taux s’élevait à 6,2 % (Statistique Canada, 2011). Créée en 2003, la Chaire de recherche en réadaptation au travail – Fondation J. Armand Bombardier et Pratt & Whitney Canada vise à prévenir ou à renverser les situations de handicap au travail secondaires à un problème de santé.

Les problèmes de santé les plus associés à l’incapacité au travail sont les troubles musculosquelettiques, les troubles mentaux courants et le cancer. Ciblant d’abord les personnes affectées de troubles musculosquelettiques, les travaux de la chaire réalisés sous la tutelle de Marie-Josée Durand ont permis d’élargir les recherches aux besoins criants des personnes en incapacité de travail prolongée en lien avec des troubles mentaux courants ou des cancers. Le programme d’études a enfin intégré les incapacités de travail liées au vieillissement des travailleurs.

Chercheur