Chercheur

Cynthia Gagnon
Ph. D.

Professeure agrégée
Faculté de médecine et des sciences de la santé, École de réadaptation
Université de Sherbrooke

Titulaire de la Chaire de recherche sur l’identification des déterminants héréditaires et écosystémiques de la santé (I‑DHÉS) (2019-2024)

CR-CSIS – Saguenay

Les travaux de Cynthia Gagnon se tournent vers la caractérisation et la compréhension de la participation sociale et de la qualité de vie en lien avec l’environnement des personnes atteintes de la dystrophie myotonique de type 1, la forme de dystrophie la plus fréquente chez l’adulte. Elle travaille également au développement d’interventions spécifiques en réadaptation auprès de cette clientèle incluant un programme de soutien au travail et un programme d’activités physiques adaptées. Elle œuvre aussi activement au processus de sélection et de validation d’outils de mesure dans le cadre des essais thérapeutiques prévus dans un proche avenir chez cette clientèle.

Les motivations de recherche repose sur le fait que les personnes atteintes d’une maladie neuromusculaire font souvent face à plusieurs défis dans la gestion de leur maladie incluant le manque d’information sur la progression de leur maladie et le peu de services disponibles spécifiques à leurs besoins en réadaptation.

Pre Gagnon est la directrice au sein du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les maladies neuromusculaires (GRIMN) de la Clinique des maladies neuromusculaires du Centre de réadaptation Le Parcours du CIUSSS-Saguenay-Lac-Saint-Jean – Hôpital de Jonquière depuis 2006.

Téléphone

(418) 695-7700, p. 2756

Liens vers publications

Google Scholar

Mots-clés

  • Accès aux services de santé
  • Outils/instruments de mesure
  • Maladies neuromusculaires
  • Dystrophie myotonique de type 1 (DM1)

Projets du chercheur