Chercheur

Marie Claude Ouimet
Ph. D.

Professeure agrégée
Faculté de médecine et des sciences de la santé, programmes d’études et de recherche en toxicomanie
Université de Sherbrooke

Les buts du programme de recherche interdisciplinaire de Marie Claude Ouimet sont de comprendre pourquoi certains conducteurs sont surimpliqués dans les comportements à risque et dans les collisions. Le programme vise aussi à développer des outils d’intervention visant les différents acteurs concernés par ce grave problème de santé publique (p. ex., les jeunes conducteurs, leurs parents, les décideurs). Divers projets de recherche sur les jeunes conducteurs et les conducteurs condamnés pour conduite avec capacités affaiblies sont en cours dont des études sur :

1) le développement d’un système de monitorage de la conduite avec les capacités affaiblies par le cannabis et les autres drogues;

2) l’influence des caractéristiques des pairs, de la norme sociale et de la consommation d’alcool sur les comportements à risque;
3) la relation entre le dysfonctionnement de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien et la manifestation de comportements routiers à risque et l’implication dans des collisions routières;
4) l’efficacité de nouvelles technologies dans la réduction des comportements à risque.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, les collisions routières sont la première cause de décès chez la population mondiale âgée de 15 à 29 ans et une cause importante de décès et de blessures graves chez la population générale. L’ampleur du phénomène a convaincu l’Assemblée générale des Nations Unies de proclamer la période 2011-2020 en tant que Décennie d’action pour la sécurité routière.

Téléphone

(450) 463-1835, p. 61849

Liens vers publications

PubMed

Mots-clés

  • Comportements à risque
  • Conduite avec capacités affaiblies
  • Déterminants sociaux de la santé
  • Jeunes conducteurs
  • Médecine préventive et communautaire
  • Santé communautaire/santé publique
  • Toxicomanie

Projets du chercheur