Projet

Évaluation de l’implantation des Centres de répartition des demandes de services du programme québécois d’accès prioritaire aux soins spécialisés.

FRQS
Bourse de chercheur-boursier Junior-1
Fonds d’établissement de jeune chercheur, Marie Beauséjour
Fonds de démarrage CR-CSIS
Faculté de médecine Université de Sherbrooke, Marie Beauséjour.

La gestion des demandes de consultation en soins spécialisés représente un défi du fait de la croissance de la demande et des constats répétés de proportions élevées de références tardives ou inappropriées. Au Québec, les délais d’accès à des services spécialisés ont été caractérisés parmi les pires de l’OCDE. Des délais prolongés peuvent entraîner pour les patients des effets sur leur vie quotidienne, de l’anxiété, de la douleur voire une détérioration de leur état de santé. Ils occasionnent également des retards dans le diagnostic et l’application d’un traitement approprié, un suivi plus compliqué des patients en première ligne et la multiplication de consultations et d’examens non coordonnés (Beauséjour et al. 2015). Afin d’améliorer le continuum de services entre les soins primaires et les services spécialisés, les Centres de répartition des demandes de services (CRDS) ont été créés. Avec l’harmonisation des formulaires de référence, ces guichets régionaux de centralisation et de traitement des références, font partie d’un ensemble de mécanismes (APSS Accès prioritaire aux soins spécialisés) visant à assurer à l’usager un accès à un spécialiste à l’intérieur du délai requis par sa condition clinique et à proximité de son lieu de résidence. L’implantation de ce programme implique des changements de pratiques considérables à la fois pour les médecins référents et les médecins spécialistes, ainsi que le déploiement de nouvelles structures et de nouveaux processus dans les CISSS/CIUSSS et les cliniques. En plus de certaines difficultés opérationnelles du programme CRDS-APSS dans les premières phases, on rapporte chez les professionnels certains défis à l’utilisation. De façon particulière, les listes de diagnostics disponibles aux formulaires harmonisés, les niveaux de priorisation associés, les modalités de transmission et d’échange, de même que les modalités de gestion des prérequis peuvent comporter certaines difficultés pour les utilisateurs.

Notre équipe souhaite catalyser une démarche d’évaluation collaborative pour élaborer le modèle d’implantation du programme CRDS-APSS, dresser un portrait de son utilisation et engager les acteurs dans un processus d’amélioration du programme. Ce projet s’inscrit au cœur des CRDS de 3 régions (Mauricie-Cœur-du-Québec, Montérégie et Chaudière-Appalaches). Il réunit les médecins de famille référents de ces territoires, des médecins spécialistes et associations médicales professionnelles, des décideurs et gestionnaires responsables des CRDS et du MSSS, des patients utilisateurs et partenaires, des chercheurs de 3 milieux universitaires et des cliniciens-chercheurs du réseau. Il s’articule en 3 sous-objectifs :

  • Analyser les composantes et le fonctionnement des modèles des CRDS locaux
  • Analyser les facteurs facilitant et entravant l’implantation et l’utilisation du CRDS-APSS
  • Formuler des recommandations consensuelles pour une amélioration des composantes clés du CRDS-APSS

Ce projet constitue la première évaluation externe du programme CRDS-APSS et offre un cadre de travail collaboratif pour l’amélioration de l’utilisation et de l’efficacité du programme.

Co-chercheurs

Mylaine Breton, Jean-François Clément, Christine Loignon;  Université de Montréal : Debbie Feldman, Jean-Marc Mac-Thong, Marie-Lyne Nault; Université Laval : Richard Fleet, Marie-Claude Tremblay; CISSS Montérégie (CRDS) : Carine Sauvé; CISSS Montréal (CRDS) : Stéphane Leduc; GMF-U Richelieu-Yamaska : Jocelyne Bonin; GMF-U Lac Etchemin : Éric Dubuc; GMF-U Shawinigan : Frédérik Picotte; Patients-partenaires : Thérèse Labrie, Jean Lacroix, Cloé Rodrigue; Ministère de la santé et des services sociaux : Mariève Dupont, Sylvain Gobeil.

Financement

FRQS Bourse de chercheur-boursier Junior-1 et Fonds d’établissement de jeune chercheur, Marie Beauséjour; Fonds de démarrage CR-CSIS et Faculté de médecine Université de Sherbrooke, Marie Beauséjour.

Chercheur