Projet

Projet démonstration Volet 2-B : Besoins décisionnels et prise de décision partagée interprofessionnelle

Chercheurs principaux : France Legaré, Marie-Eve Poitras

Unité Soutien de Recherche Axée sur le Patient (SRAP)-Québec – 2016-2018

Le projet vise à développer un outil d’aide à la décision qui sera utilisé pour soutenir les patients et leur équipe interprofessionnelle dans leur décision d’adhérer ou non à un programme de gestion de cas.

Les patients ayant des besoins de soins complexes qui utilisent fréquemment les services de santé rencontrent souvent des difficultés dans l’intégration de leurs soins. Les interventions en gestion de cas peuvent soutenir cette clientèle dans la gestion de leurs problèmes de santé en améliorant leurs compétences d’autogestion et l’efficacité des interventions. Toutefois, adhérer ou non à un programme de gestion de cas demeure une décision difficile pour cette clientèle.

Réalisations à ce jour

Nous avons d’abord réalisé une étude qualitative multicentrique auprès de quatre établissements du réseau de la santé et des services sociaux. Basée sur le Modèle d’aide à la décision d’Ottawa (MADO) et sur l’approche interprofessionnelle à la prise de décision partagée (IP-PDP), cette étude avait pour but d’identifier les besoins décisionnels de cette clientèle, les facteurs facilitant et entravant l’implantation d’un outil d’aide à la décision ainsi que les formats et fonctionnalités que pourrait adopter l’outil. Nous avons réalisé 36 entrevues individuelles auprès de patients, gestionnaires de cas et décideurs ainsi que sept groupes de discussion auprès de professionnels de la santé et des services sociaux. Sur la base des résultats d’une synthèse réaliste menée par Hudon et al. (2018), nous avons ensuite réalisé une méta-analyse afin d’identifier les avantages et les inconvénients des interventions en gestion de cas. Finalement, nous avons co-créé un outil d’aide à la décision selon les critères des normes internationales de l’approche IP-PDP. Nous travaillons actuellement à mesurer l’acceptabilité de l’outil auprès des utilisateurs de connaissances. L’ensemble de la démarche a été réalisée selon les principes de la recherche axée sur le patient. Quatre patients partenaires ont ainsi collaboré à l’ensemble des étapes du projet, allant de l’élaboration de la question de recherche à la diffusion des résultats.

Le document La gestion de cas peut-elle me soutenir dans mon quotidien? Outil d’aide à la décision destiné aux patients aux besoins de soins complexes qui utilisent fréquemment les services de santé sera rendu disponible au printemps 2019.

Membres de l’équipe

  • France Legaré, MD, Ph. D., directrice de la composante « Application des connaissances » de l’Unité de Soutien SRAP du Québec et Titulaire Tier 1 de la Chaire de recherche du Canada sur la décision partagée et l’application des connaissances, Université Laval
  • Catherine Hudon, MD, Ph. D., chercheure-clinicienne intégrée IRSC, Professeure titulaire, Département de médecine de famille et médecine d’urgence, Université de Sherbrooke
  • Pierre Pluye, MD, Ph. D., directeur de la composante « Développement méthodologique », Unité de Soutien SRAP du Québec, Professeur titulaire, Département de médecine de famille, Université McGill
  • Mathieu Bujold, chercheur postdoctoral, Département de médecine de famille,  Université McGill
  • Béatrice Débarges, Annie Poirier, Karina Prévost et Claude Spence, patients partenaires
  • Isabelle Godbout, coordonnatrice de recherche
Chercheur